surralism

 ::   :: 

      

surralism

   hajar mouatamid 28 - 5:17

Le surralisme est un mouvement artistique qu'Andr Breton dfinit dans le premier Manifeste du Surralisme comme automatisme psychique pur, par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par crit, soit de toute autre manire, le fonctionnement rel de la pense. Dicte de la pense, en l'absence de tout contrle exerc par la raison, en dehors de toute proccupation esthtique ou morale .


Sculpture de Giorgio de Chirico, Ettore e AndoromacaLe surralisme repose sur la croyance la ralit suprieure de certaines formes d'associations ngliges jusqu' lui, la toute-puissance du rve, au jeu dsintress de la pense. Il tend ruiner dfinitivement tous les autres mcanismes psychiques et se substituer eux dans la rsolution des principaux problmes de la vie [...] [1].

C'est dans une lettre de Guillaume Apollinaire Paul Derme, de mars 1917, qu'apparat pour la premire fois le substantif surralisme : Tout bien examin, je crois en effet qu'il vaut mieux adopter surralisme que surnaturalisme que j'avais d'abord employ. Surralisme n'existe pas encore dans les dictionnaires, et il sera plus commode manier que surnaturalisme dj employ par MM. les Philosophes.

Le surralisme trouve son origine dans de multiples dmarches artistiques de la seconde moiti du XIXe sicle et du dbut du XXe sicle : le supernaturalisme de Grard de Nerval et des romantiques allemands, le surnaturalisme d'Emmanuel Swedenborg et de Charles Baudelaire, le symbolisme de Stphane Mallarm. Quant aux premires uvres plastiques, elles poursuivent les inventions du cubisme. Cette aventure ( une attitude inexorable de sdition et de dfi ) passe par l'appropriation de la pense du pote Arthur Rimbaud ( changer la vie ), de celle du philosophe Karl Marx ( transformer le monde ) et des recherches de Sigmund Freud : Breton s'est passionn pour les ides de Freud qu'il a dcouvertes dans les ouvrages des franais Emmanuel Rgis et Angelo Hesnard en 1917[2]. Il en a retir la conviction du lien profond unissant le monde rel et le monde sensible des rves, et d'une forme de continuit entre l'tat de veille et l'tat de sommeil (voir en particulier l'criture automatique). Dans l'esprit de Breton, l'analogie entre le rveur et le pote, prsente chez Baudelaire, est dpasse. Il considre le surralisme comme une recherche de l'union du rel et l'imaginaire : Je crois la rsolution future de ces deux tats, en apparence si contradictoires, que sont le rve et la ralit, en une sorte de ralit absolue. Manifeste du surralisme (1924).

Sommaire [masquer]
1 Évolution
2 Une aventure internationale
3 L'criture automatique
4 Changer l'homme
5 En conclusion
6 Personnalits lies au mouvement surraliste
7 Annexes
7.1 Bibliographie
7.2 Articles connexes
7.3 Liens externes
7.4 Notes et rfrences



Évolution [modifier]
Le surralisme explore de nouvelles techniques de cration qui laissent le champ libre l'inconscient et force la dsinhibition des conditionnements : criture automatique, rcits dicts pendant le sommeil forc, cadavres exquis, sollicitation du hasard objectif. Le mouvement accorde ses productions littraires et plastiques, le statut d'exprimentation scientifique.


Une aventure internationale [modifier]
Le surralisme connat une fortune particulire dans la littrature francophone belge. Paul Noug, dont la posie prsente un aspect ludique trs marqu, fonde en 1924 un centre surraliste Bruxelles avec les potes Camille Goemans, Marcel Lecomte Un autre groupe important, Rupture , se cre en 1932, La Louvire, autour de la personnalit d'Achille Chave.

Le surralisme belge prend ses distances l'gard de l'criture automatique et de l'engagement politique du groupe parisien. L'crivain et collagiste E. L. T. Mesens fut l'ami de Ren Magritte, les potes Paul Colinet, Louis Scutenaire et Andr Souris et plus tard Marcel Marin appartiennent galement au courant.

Le surralisme exercera une action stimulante sur le dveloppement de la posie espagnole, mais la fin des annes 1920 seulement et en dpit de la mfiance suscite par l'irrationalisme inhrent la notion d'criture automatique. Ramón Gómez de la Serna dfinit ses rapprochements insolites, greguerias , comme humour + mtaphore . Le courant ultraste dterminera un changement de ton chez les potes de la Gnration de 27 , Lorca, Alberti, Aleixandre et Cernuda.

Les principes surralistes se retrouvent en Scandinavie et en URSS. Le potisme tchque peut tre considr comme une premire phase du surralisme. Il s'affirme ds 1924 avec un manifeste publi par Karel Teige, qui conoit la posie comme une cration intgrale, donnant libre cours l'imagination et au sens ludique. Ses reprsentants les plus minents furent Jaroslav Seifert et surtout Vítězslav Nezval, dont Soupault souligna l'audace des images et symboles. Le mouvement surraliste yougoslave entretient d'troits contacts avec le courant franais grce Marko Ristić.

En dpit d'une perte de prestige partir de 1940, le surralisme a exist comme groupe jusqu'aux annes 1960, en se renouvelant au fur et mesure des dparts et des exclusions.

Le surralisme fut galement revendiqu comme source d'inspiration par l'Alternative Orange, un groupe artistique d'opposition polonais, dont le fondateur Major (Commandant) Waldemar Fydrych avait proclam Le Manifeste du Surralisme Socialiste. Ce groupe, qui organisait des happenings, peignait des graffiti absurdes en forme de lutins sur les murs des villes et tait un des lments les plus pittoresques de lopposition polonaise contre le communisme, utilisait largement lesthtique surraliste dans sa terminologie et dans la place donne lacte spontan.


L'criture automatique [modifier]
Par l'criture automatique, les surralistes ont voulu donner une voix aux dsirs profonds, refouls par celle de la socit, cette violente et tratresse matresse d'cole , selon le mot de Michel de Montaigne. L'objet surraliste ainsi obtenu a d'abord pour effet de dconcerter l'esprit, donc de le mettre en son tort . Peut se produire alors la rsurgence des forces profondes, l'esprit revit avec exaltation la meilleure part de son enfance . On saisit de tout son tre la liaison qui unit les objets les plus opposs, l'image surraliste authentiquement est un symbole. Approfondissant la pense de Baudelaire, Andr Breton compare, dans Arcane 17, la dmarche du surralisme et celle de l'sotrisme : elle offre l'immense intrt de maintenir l'tat dynamique le systme de comparaison, ce champ illimit, dont dispose l'homme, qui lui livre les rapports susceptibles de relier les objets en apparence les plus loigns et lui dcouvre partiellement le symbolisme universel.

Le peintre Max Ernst, de son ct, dcouvre pour son art une mthode analogue l'criture automatique, mthode que dj Lonard de Vinci avait esquisse. Frapp par un plancher d'auberge dont les lavages avaient accentu les rainures, il pose sur elles au hasard une feuille et frotte la mine de plomb. En regardant attentivement les dessins ainsi obtenus, les parties sombres et les autres plus claires, je fus surpris de l'intensification subite de mes facults visionnaires et de la succession hallucinante d'images contradictoires.


Changer l'homme [modifier]
Le mouvement Dada tait antibourgeois, antinationaliste et provocateur. Les surralistes continurent sur cette lance subversive. Nous n'acceptons pas les lois de l'Économie ou de l'Échange, nous n'acceptons pas l'esclavage du Travail, et dans un domaine encore plus large nous nous dclarons en insurrection contre l'Histoire. (tract La Rvolution d'abord et toujours). Ces principes dbouchent sur l'engagement politique : certains crivains surralistes adhrent, temporairement, au Parti communiste franais .

Aucun parti, cependant, ne rpondait exactement aux aspirations des surralistes, ce qui fut l'origine des tensions avec le Parti communiste franais. Andr Breton n'a pas de mots assez forts pour fltrir l'ignoble mot d'engagement qui sue une servilit dont la posie et l'art ont horreur. Ds 1930, pourtant, Louis Aragon acceptait de soumettre son activit littraire la discipline et au contrle du parti communiste . La guerre fit que Robert Desnos et Paul Eluard le suivirent dans cette voie pendant quelques annes. Condamnation de l'exploitation de l'Homme par l'Homme, du militarisme, de l'oppression coloniale, des prtres pour leur uvre qu'ils jugent obscurantiste, et bientt du nazisme, volont d'une rvolution sociale ; et plus tard, enfin, dnonciation du totalitarisme de l'Union Sovitique, tels sont les thmes d'une lutte que, de la guerre du Maroc la guerre d'Algrie, les surralistes ont mene inlassablement. Ils ont tent la synthse du matrialisme historique et de l'occultisme, en se situant au carrefour de l'anarchisme, et du marxisme, fermement opposs tous les fascismes et aux religions.


En conclusion [modifier]
Surralisme : le mot est dsormais victime de sa fausse popularit : on n'hsite pas qualifier de surraliste le premier fait un peu bizarre ou inhabituel, sans davantage se soucier de rigueur. Le surralisme [...] est pourtant exemplaire par sa cohrence et la constance de ses exigences. [3]


Personnalits lies au mouvement surraliste [modifier]
Article dtaill : Biographie succincte des personnalits de la constellation surraliste.
Offre un recensement des artistes et intellectuels qui ont gravit autour du mouvement surraliste, les conditions de leur participation et ventuellement celles de leur dpart ou loignement.[4]


Annexes [modifier]

Bibliographie [modifier]
Martine Antle, Cultures du surralisme, les reprsentations de l'autre, Acoria, 2007.
Jean-Louis Bdouin, Anthologie de la posie surraliste, Seghers, Paris, 1983.
Henri Bhar et Michel Carassou, Le Surralisme, Librairie gnrale franaise, 1984, rdit au Livre de poche en 1992.
Adam Biro et Ren Passeron, Dictionnaire gnral du surralisme et de ses environs, Presses universitaires de France, Paris, 1985. Une somme sur les artistes, les uvres, les mouvements, les revues, etc...
Jacqueline Chnieux-Gendron, "Il y aura une fois" : une anthologie du surralisme, Gallimard Folio, Paris, 2002.
Jean Clair, Du surralisme considr dans ses rapports au totalitarisme et aux tables tournantes, d. des Mille et une nuits, 2003.
Jean Clair ou la misre intellectuelle franaise, Association des amis de Benjamin Pret, 2002.
Grard de Cortanze, Le Monde du surralisme, Complexe, Bruxelles, 2005.
Rgis Debray, L'Honneur des funambules : rponse Jean Clair sur le surralisme, L'Echoppe, 2003.
Grard Durozoi Le Surralisme , Hazan, Paris, 2002
Louis Janover, La Rvolution surraliste, Paris, Hachette "Pluriel", 1995.
Ado Kyrou, Le Surralisme au cinma, Paris, Ramsay cinma, 2005.
Maurice Nadeau, Histoire du Surralisme, Le Seuil, Paris, 1947-70.
Ren Passeron, Surralisme, Terrail, Paris, 2005.
Jos Pierre L'Univers surraliste , Somogy, Paris, 1983, pour ses trs nombreuses reproductions.
Michel Poivert, L'Image au service de la rvolution : photographie, surralisme, politique, Le Point du jour, 2006.
Jean-Luc Rispail, Les Surralistes. Une gnration entre le rve et l'action, Dcouvertes Gallimard.
Alain et Odette Virmaux, La Constellation surraliste, La Manufacture, Lyon, 1987

Articles connexes [modifier]
Chronologie de Dada et du surralisme
Dada
Le Grand Jeu
Menil Collection, l'une des plus grandes collections surralistes du monde
Surralisme en Belgique

Liens externes [modifier]
Groupe de Paris du mouvement surraliste
Articles critiques sur le surralisme:
Jean Clair: le surralisme et la dmoralisation de l'Occident, Le Monde, 21/11/2001

Notes et rfrences [modifier]
↑ Manifeste du surralisme , Andr Breton, 1924.
↑ Mark Polizzotti Andr Breton , Gallimard, 1999, p. 62.
↑ Grard Durozoi, p. 5
↑ L'expression "Constellation surraliste" est emprunte au titre de l'ouvrage d'A. et O. Virmaux. Voir bibliographie.

hajar mouatamid

: 35
: 21
: 20/02/2008

    

: surralism

   faissal el houasee 28 - 14:49

merci mon ami

faissal el houasee



: 263
: 22
: 2/3
: 04/03/2008

    

      


 ::   :: 

 
: